MR SHEEP TESTE VIVATECH

MR SHEEP TESTE VIVATECH

MR SHEEP TESTE VIVATECH 1024 768 mrsheep
(parce qu’il n’y a pas d’innovation sans motivation)
Nous avons demandé à Mr Sheep de se débrouiller pour rentrer à Vivatech, les places étant très chères ! Et il a fait preuve d’une réelle intelligence (du coup, non artificielle) afin d’accéder au grand raout de l’innovation française !

Dernier arrivé, dernier servi ! Chez Mushroom ce dicton ne fait pas exception ! J’ai exprimé à mes boss le désir de visiter le salon Vivatech, mais un rapide « coût » d’œil aux prix d’entrée et je connaissais déjà leur réponse… D’autant plus qu’ils ont pu obtenir le graal par un de leurs clients… Fastoche !

Qu’à cela ne tienne ! Je me suis inscrit à tous les jeux concours online existants afin d’obtenir un pass et, magie d’Internet, j’ai pu en gagner ….DEUX ! Spéciale dédicace à Maddyness (cœur avec les doigts) et grosse tape de bienveillance sur l’épaule à moi-même et à toute la génération Y !

J’ai donc pu me rendre à Vivatech, le cœur en émoi, vendredi matin et, rapidement,  je me suis rendu compte que les organisateurs savaient créer l’ambiance…. Avec des interminaaaaaaaaables files d’attente ! Mais, comme en boîte de nuit, plus longue est la queue dehors et plus grande est la probabilité de rentrer dans un « club select » (et de pécho). J’ai pris, ainsi, mon mal en patience, en pensant aux délices de l’innovation française qui m’attendaient à l’intérieur !

A côté de moi, par contre, il y avait un monsieur qui n’avait pas l’air d’apprécier :  » On se croirait au Salon de l’Agriculture de la Tech, dis donc ! »…

Mr Sheep, Mister Sheep, Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, innovation, technologie, Vivatech, agence, annonceur, Start up, agences, annonceurs, web

Je n’ai malheureusement pas pu tout faire : trop de monde, trop de choses à voir, trop de travail au bureau….

Mais parmi mes « best of », on peut déjà citer une partie d’échecs avec le grand Kasparov ! Lequel « s’amusait » à jouer « en live » avec 8 prétendants simultanément, dont une jeune fille d’environ dix ans (qui, par ailleurs, est restée parmi les derniers concurrents en piste). Vive la génération Z, cette fois !!!

Mr Sheep, Mister Sheep, Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, innovation, technologie, Vivatech, agence, annonceur, Start up, agences, annonceurs, web

Ensuite, en me baladant sur le salon, je tombe sur une enthousiasmante démonstration, au stand EDF, de leur robot ANYmal, capable d’évoluer dans des environnements complexes…. Extrêmement réaliste dans ses mouvements ! Je vous laisse juger dans la vidéo ci-dessous :

Tellement impressionnant que la phrase de Justin Trudeau, Premier Ministre du Canada, revêt tout son sens : «Le fossé entre le monde virtuel et le monde réel n’existe plus. Nous devons être sûrs que nos valeurs ne disparaitront pas avec lui. »… A méditer ….

Il y avait aussi Twinswheel, le robot made in Lot, inspiré par R2D2, et sur lequel on pourra compter pour le transport de nos courses, si toutefois la force n’est plus avec nous !

Une autre découverte a été … La bière ! Non, non ! Pardon ! La start-up israélienne Ripples qui a conçu une machine qui imprime images, logo et mots sur la mousse des cappuccinos, bières, etc. Nous avons pu donc profiter d’un coktail à la fraise avec notre autoportrait, dans le bar The Chill dans le Hall 2 de VivaTech.… Pour la modique somme de 15 euros ! Mais le génie et l’innovation n’ont pas de prix, n’est-ce pas ?

Mais Vivatech, heureusement, n’est pas que l’univers de l’intelligence artificielle ou de la réalité virtuelle… Il existe aussi des choses simples qui se basent sur des idées ingénieuses. C’est ce qu’on appelle la « low tech » et en voici quelques exemples rencontrés lors de notre balade technologique :

Jaab : Conçu par la Poste, ce galet en plastique qui peut prendre une forme de panda ou de pastèque dissimule en réalité un porte-monnaie électronique pour les enfants et les ados. Grâce à une application, les parents créditent l’objet d’une somme d’argent allant de 1 à 250 euros. Et cet argent de poche, les enfants peuvent le dépenser à leur guise comme s’ils avaient leur propre carte de crédit. L’objet est en effet compatible avec tous les terminaux de paiement sans contact.

Ca change de la fameuse tirelire qu’une fois cassée nous permettait d’aller chercher nos précieux cadeaux, les poches lourdes de pièce d’un euro, comme si on avait des cailloux dedans !

Naox : imaginée par un ancien banquier passionné de course et de randonnée, cette casquette en apparence normale renferme une surprise : un petit levier qui fait sortir des lunettes de soleil intégrées !

Certainement l’innovation la plus insolite (mais pas la moins pratique !) de Vivatech.

Bref, le salon a été pour moi un vrai concentré de geekeries, de drôleries, de nouveautés, d’inutilités parfois, mais toujours d’émerveillement ! Comme un petit mouton dans sa prairie !

Et pour finir, je vous laisse avec une belle réflexion du CEO d’Avast, Vince Steckler :

« Il y a encore quelques années, le seul problème que vous pouviez avoir avec votre machine à café était qu’elle confonde un americano et un espresso. Aujourd’hui vous craignez davantage la faille de sécurité qui pourrait permettre à un hacker de prendre le contrôle total de votre maison. »

Bêlement vôtre,
Mr Sheep
    Ce site utilise des cookies.