MR SHEEP TESTE LE TELETRAVAIL

MR SHEEP TESTE LE TELETRAVAIL

MR SHEEP TESTE LE TELETRAVAIL 780 450 mrsheep
(ou comment rester en pyjama toute la journée)
On a lancé un défi à notre Mr Sheep. Celui de tester une journée de télétravail. Il a tout de suite accepté le challenge (le contraire nous aurait étonné) et il nous raconte son périple entre la tentation du frigo et les balades avec Heidi…

 

Mushroom m’a proposé de bosser le vendredi en « mode télétravail ».

Puisque le week-end je devais aller voir ma grand-mère habitant près de Lyons La Forêt, j’en ai profité pour prendre ma voiture tôt le matin et, 1h30 plus tard, m’installer confortablement devant la cheminée (avec mamie) pour travailler sur mes dossiers.

Les premiers avantages n’ont pas tardé à se manifester :

  • Un esprit de vacances : à tout moment, je pouvais arrêter de regarder mon écran et faire une petite balade dans les bois, suivi par Heidi, le chat de grand-mère. D’autre part, passer des appels tout en mangeant une tarte aux groseilles n’a pas de prix.
  • Un grand sentiment de liberté : oui, je dois l’avouer, j’ai troqué mon beau costume en faveur d’un jogging très confortable (mais moins efficace en terme de séduction, je vous l’accorde).
  • Un silence « hors norme » : exit les ragots de couloir, les coups de fils (ou les coups de gueule) bruyants, la queue pour aller aux toilettes… Seul j’étais ! (Et en plus, mamie est sourde !).

Tous comptes faits, et cela malgré mes pauses régulières pour profiter du cadre, j’ai été plus performant qu’en travaillant au bureau. Déjà, j’ai épargné mes trois heures de transport quotidiens. Ensuite, j’ai été perturbé uniquement par les passages de « grandma » (qui somme toute est très silencieuse), ce qui m’a permis de me concentrer davantage et de produire plus qu’en étant dans mon open space.

Cependant, quelques points négatifs ont perturbé cette fantastique journée :
  • Un sentiment de culpabilité, qui a engendré un surplus de travail afin de démontrer à mes boss que je pouvais (bien) travailler de chez moi !
  • Une sensation d’isolement : même Roger, le comptable, habituellement évité pendant la pause café du fait de ses blagues douteuses, me manquait quand même un petit peu.
  • L’appel trop vaste des tentations : ni vu, ni connu, commeon dit. De ce fait, j’ai, à plusieurs reprises, eu envie de (ordre pas forcement chronologique) :

–> Aller me poser dans le petit bar du village pour boire une mousse ;

–> Faire ronronner Heidi plus que nécessaire ;

–> Faire des courses pour mamie ;

–> Manger ;

–> Manger ;

–> Manger…

–> … Digérer avec une sieste bien méritée…

Télétravail; Homeoffice; Home Office; MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

Enfin, puisque je suis là pour ça, voici mes conseils pour réussir pleinement cette journée de télétravail :
  • Prenez quand même votre douche au réveil (ça aide à vous mettre « dans le bain », si je peux me permettre le jeu de mot)
  • Habillez-vous comme pour aller au travail ou, du moins, habillez-vous !! On se sent moins crédible pour parler au téléphone avec le patron d’une agence quand on est en caleçon!
  • Créez un environnement de travail adapté : même si vous pouvez taper sur votre ordinateur en restant couché sur votre lit, cela peut nuire (sur le long terme) à votre productivité.
  • Listez vos distractions : pour éviter de craquer, définissez en amont toutes les choses que vous avez envie de faire. Puis, insérez-les dans votre planning, dans les plages les plus « opportunes » (début de journée, pauses, déjeuner, fin de journée). Vous aurez ainsi la conscience apaisée : ces divertissements viendront rythmer positivement votre journée et ne seront plus vus comme des tentations.

Sur ce, j’y retourne. Ce soir, on regarde Le Petit Chaperon Rouge avec mamie !

Bêlement vôtre,
Mr. Sheep
    Ce site utilise des cookies.