MOUTON MASQUÉ

LE GROWTH HACKER

LE GROWTH HACKER 4530 3317 mrsheep

Le Growth Hacking est un terme apparu en 2010 et désigne un ensemble de techniques mise en place pour favoriser la croissance de l’entreprise d’un point de vue des utilisateurs, du nombre de clients et de son chiffre d’affaires.

En combinant des opérations de marketing traditionnel et des compétences d’analyse sur la psychologie des consommateurs, les professionnels du Growth Hacking développent et trouvent des failles pour permettre une croissance rapide et efficace des entreprises pour lesquelles ils travaillent.

On parle de « hacker » dans le sens de trouver des failles et non pas dans le sens d’un pirate mal intentionné, le terme Growth signifie croissance le Growth hacker est donc littéralement un pirate de la croissance.

Pourquoi le Growth Hacking ?

Lorsque les startups lancent un produit sur le marché ils sont pour la plupart inconnus du grand public et doivent trouver moyen d’obtenir de la visibilité à travers des techniques de marketing, mais aussi, car cela n’est pas suffisant grâce à leurs capacités à faire le buzz, à innover et à se démarquer de la concurrence.

La où le marketing digital à ses limites, le Growth Hacking n’a de limite que l’imagination et la capacité à se remettre en question en permanence, l’acquisition de trafic en passant par des stratégies social média le Growth Hacking est une forme de marketing web parmi d’autres.

Les solutions de marketing traditionnel avec la publicité sur les réseaux sociaux ou les annonces (paid) payantes sur le réseau AdWord peuvent parfois avoir leurs limites. Si par exemple vous êtes dans un secteur trop concurrentiel ou parce que votre budget n’est pas suffisant pour, réellement être visible et faire basculer vos prospects sur un achat.

Il convient donc de trouver un moyen d’accéder à de la visibilité sans forcément dépenser de l’argent. La créativité est donc au cœur des techniques de Growth Hacking.

La matrice AARRR de Dave McClure

Le Growth Hacking et ses techniques sont presque toujours inspirés de la matrice de Dave McClure.

Dave McClure est un business Angel qui définit le tunnel de conversion logique que selon lui toute startup devrait prendre.

La matrice AARRR : Acquisition, activation, rétention

Voici les étapes de la matrice AARRR : 

Acquisition : attirer dans un premier temps les internautes sur le site internet

Activation : Générer des leads ou faire adhérer les visiteurs. Il faut garantir une première expérience satisfaisante du produit ou du service à vos utilisateurs

Rétention : faire adhérer vos visiteurs c’est bien, les garder captifs c’est mieux.

Referral : Transformer vos clients en ambassadeur de votre marque

Revenue : Avoir des utilisateurs c’est bien, générer des revenus c’est mieux, il est venu le moment de gagner de l’argent.

Commençons par vous présenter quelques exemples bien connus de Growth Hacking

1 – Être prêt à recevoir de la visite de journalistes

La presse est incontournable pour permettre à votre entreprise d’être connu par un maximum de personnes, pour avoir une chance d’obtenir un article de presse vous devrez préparer le terrain en proposant sur votre site une rubrique presse avec l’ensemble des informations sur votre produit, si vous pouvez rédiger un communiqué de presse, et mettre à disposition des photos et des images de votre produit haute résolution alors vous aurez plus de chance d’obtenir des publications.

Un dossier de presse bien ficelé avec votre proposition de valeur, une biographie des dirigeants et l’ensemble des informations sur votre entreprise sera très apprécié par les journalistes qui n’auront plus qu’à récupérer ses informations de qualité pour les publier sur leurs médias.

2- Ventes additionnelles

Proposer des ventes additionnelles est une technique de croissance intéressante que vous pourriez mettre en place. Lorsque vos clients procèdent à un achat, vous pourriez par exemple grâce aux mails leur proposer un produit additionnel en correspondance avec l’achat précédent, cela peut être un accessoire, ou un service complémentaire avec une réduction.

3 – Appeler vos clients

En apprendre plus sur vos clients est très important, lorsque vous avez réussi à en convaincre un, appelez-le pour savoir ce qui l’a fait basculer sur l’achat. Cela vous permettra d’amplifier ce qui fonctionne afin de vous remettre en question et d’améliorer votre produit. Un contact direct avec vos clients pourrait renforcer votre proximité et leurs confiances.

4 – Pop-up de rappel

Essayez de rattraper vos clients avec la mise en place d’un pop-up de rappel, lorsque vos clients s’apprêtent à quitter la page de votre site, vous pourriez le détecter et mettre en place une offre spéciale, ou offrir quelque chose en échange d’un émail. Ça évite à votre client de partir les mains vides et s’ils ne sont pas dans une démarche d’achat, capturer leurs mails pourrait vous permettre de les transformer par la suite.

5 – Utiliser d’autres canaux de communications

Les mails sont souvent boudés par les utilisateurs et les outils de détection de spam sont performants, savez-vous qu’il existe d’autres canaux de communications digitales comme les SMS par exemple ?

Le taux d’ouverture des SMS est très élevé, on parle de presque 100 %, vous pourriez réfléchir à mettre en place des campagnes SMS sur vos prospects ou anciens clients avec une offre spéciale.

6 – Offrir quelque chose

Pour vous permettre d’acquérir des prospects ou récupérer des adresses e-mail, vous pourriez très bien offrir quelque chose à vos visiteurs comme un livre numérique ou une formation gratuite sur votre domaine de compétence.

Une bonne technique pour obtenir des e-mails de prospects à moindres frais.

7 – Généraliser les A/B Testing

Les A/B testing, vous offrent l’opportunité de tester plusieurs arguments marketing pour un même produit afin de trouver ceux qui convertissent le mieux, vous pouvez par exemple créer deux landing pages pour choisir finalement celle qui va générer le plus de conversions.

8 – Utiliser vos anciens clients

Le témoignage de vos anciens clients peut-être une arme redoutable lorsque l’on sait que les internautes attachent énormément d’importance aux témoignages d’anciens utilisateurs. Soyez sincère et jouez le jeu pour afficher de véritables commentaires sur l’expérience qu’ils ont reçus.

9 – Segmenter votre contenu

Afin de vous permettre d’améliorer vos stratégies, segmenter votre contenu et créer une landing page par produit, si vous avez des annonces Adwords votre page de destination doit correspondre au sujet de votre annonce. Évitez de rediriger systématiquement sur votre page d’accueil, mais préférez une page plus adaptée à l’annonce.

10 – Créer des concours

Les jeux-concours sont faits pour faire parler de vous : faite par exemple, gagner quelque chose d’intéressant et proposer le sur les Réseaux sociaux, le jeu consiste souvent à liker vos pages, et à recommander votre site internet, grâce à votre jeu-concours vous pourriez recevoir un trafic supplémentaire non négligeable.

11 – Faire des articles format Check-list

Les articles aux formats check-list sont très appréciés, exemple : 10 façons de faire ses lacets

Bon, l’exemple n’est pas forcément intéressant, que dites-vous de : 10 manières de séduire une femme ?

Les articles publiés sur votre site ou votre blog avec le format check-list seront des vecteurs de trafic à condition de ne pas en abuser.

12 – Liens de partages partout

Vous devriez mettre des liens de partages partout dans votre contenu et sur vos supports marketing avec vos réseaux sociaux. Plus le partage est simple et rapide, plus vous obtiendrez de chance d’en recevoir.

N’oubliez donc pas d’ajouter les petites icônes

13 – Se connecter avec Google ou Facebook

C’est un excellent moyen pour faire de l’acquisition. Cela consiste à permettre à vos visiteurs de se connecter via Facebook ou Google, les social médias offrent des taux de connexion bien plus importants que sur une inscription classique (mail + code de vérification, etc.).

14 – Créer une page Google My business

Pour améliorer gratuitement votre référencement, ajoutez votre entreprise sur l’outil Google My Business, ainsi elle ressortira sur les outils de Google comme Google Maps ou dans les résultats de recherche ce qui améliorera également votre présence web.

Les Bons tuyaux : ou sont passés les tuyaux ?

Pour aller plus loin et trouver des astuces moins connues et plus pertinentes pour votre activité, vous devrez vous creuser la tête et faire preuve de créativité.

Si comme Sacha Distel vous ne savez plus ou vous avez mis les tuyaux, il existe des forums spécialisés ou vous pouvez partager vos astuces comme : https://www.growthhacking.fr

C’est un forum communautaire d’entraide pour échanger avec d’autres utilisateurs sur les dernières astuces.

Dans la liste des autres ressources intéressantes se trouve également : growthhacker.tv et growthhackers.com ainsi que le moteur de recherche QUORA

Mr Sheep, Mister Sheep, Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, innovation, technologie, Vivatech, agence, annonceur, Start up, agences, annonceurs, web, design, création, direction artistique, directeur artistique, expérience

Une formule magique ?

Expérience + Créativité x Audaces + Chance – Remise en question = Découverte d’un  « hack »

Mr Sheep, Mister Sheep, Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, innovation, technologie, Vivatech, agence, annonceur, Start up, agences, annonceurs, web, design, création, direction artistique, directeur artistique, expérience

Le secret du Growth Hacking c’est donc de découvrir une astuce que personne n’a encore exploitée afin d’en tirer profit et d’augmenter de manière exponentielle les performances de l’entreprise.

Une remise en question perpétuelle

Faire du Growth Hacking c’est aussi être capable d’apprendre de ses erreurs et de se remettre en question perpétuellement, c’est aussi s’adapter pour trouver la faille qui va vous permettre de faire exploser l’activité.

C’est donc un travail de fond et de créateur qui doit se faire libérer de toutes contraintes.

Mener des expériences

Comment parvenir à obtenir un résultat sans connaître la formule et le mode opératoire ? En menant des expériences.

On ne parle pas ici des techniques très connues que nous avons citées, mais d’expérience en rapport avec votre domaine d’activité et qui pourrait faire croître l’entreprise.

Apprendre à observer

Une grande qualité pour un Growth hacker c’est de savoir observer et analyser les comportements humains. Il doit avoir des aptitudes psychologiques pour connaître les réactions des consommateurs pour les comprendre et les utiliser au service de l’entreprise.

Commencer petit ou en faisant semblant

Fake it to make it > cette expression qui se traduit par : fait comme si, en attendant de pouvoir faire comme ça. Fake it to make it, est une technique de Growth Hacking qui a été utilisé par exemple dans les débuts de DROPBOX.

Elle consiste à présenter un produit qui n’est pas encore opérationnel techniquement pour expliquer son fonctionnement et générer de l’attractivité auprès des consommateurs.

Sans avoir à investir dans un produit fini, vous pourrez alors tester le marché avant d’engager de gros frais de mise en place.

Se servir d’autres acteurs du marché 

Impossible de parler du Growth Hacking sans vous expliquer l’histoire d’Airbnb.

Lorsqu’une startup décide de se lancer sur un marché et que celle-ci est totalement inconnue grand public,

il lui est nécessaire de faire le buzz, de dépenser un gros budget publicitaire ou trouver une technique de Growth Hacker.

Les fondateurs d’airbnb ont donc réfléchi au meilleur moyen de faire exploser leurs startups dans le monde de la location entre particuliers.

Ils ont donc observé et discuté avec des locataires et des propriétaires de bien pour voir leurs habitudes et réfléchir à la manière d’apporter une valeur ajoutée au marché.

C’est grâce ce brainstorming qu’en 2009, les fondateurs décidèrent d’utiliser l’un des sites de petites annonces les plus populaires aux États Unis : craiglist. Le site internet

craigslist draine en effet un nombre considérable d’utilisateurs, c’est un peu le « leboncoin » américain aux États-Unis.

En publiant les annonces et en spammant les utilisateurs sur craigslist pour leur proposer d’utiliser les services d’airbnb, il passe d’un chiffre d’affaires amorphe à une place de leader dans les solutions d’hébergement courte durer entre particuliers.

 

Source : Junto

RESPONSABLE / DIRECTEUR(TRICE) MARKETING DU SPORT

RESPONSABLE / DIRECTEUR(TRICE) MARKETING DU SPORT 5472 3648 mrsheep
Les entreprises évoluant dans le domaine du sport ne lancent pas un produit sans renseignements. Analyse du marché et de la concurrence, études des besoins des clients… ces tâches figurent parmi celles du responsable marketing. Zoom sur ce métier.

 

S’adressant aussi bien aux passionnés de sport qu’aux acteurs économiques, collectivités et clubs, le responsable marketing assure la promotion d’un produit sportif, d’une marque de sport, d’un évènement ou encore d’une pratique sportive. Pour atteindre ses objectifs, ce professionnel effectue un travail d’études.

Assisté par des chargés d’étude et des assistants marketing, il analyse le marché et réalise des études du marché ainsi que des besoins des consommateurs. Une fois ces données en main, le responsable marketing élabore une stratégie marketing et commerciale (actions de communication publicitaire, plan de distribution, relation presse…). En se basant sur le résultat des études menées, ce professionnel peut aussi organiser des évènements sportifs dans le cadre d’une démarche promotionnelle.

Mr Sheep, Mister Sheep, Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, innovation, technologie, Vivatech, agence, annonceur, Start up, agences, annonceurs, web, design, création, direction artistique, directeur artistique, expérience

Les qualités requises pour devenir responsable marketing

Pour mener à bien ses missions, le responsable marketing justifie d’excellentes capacités d’analyse et de synthèse. La méthodologie et les études de marché n’ont aucun secret pour lui. Une bonne connaissance de l’univers sportif ainsi que de son environnement public et privé est aussi nécessaire. D’autres qualités sont requises pour évoluer en tant que responsable marketing comme l’esprit d’initiative, le sens relationnel ou encore la curiosité. Les prétendants au poste doivent aussi avoir de bonnes capacités managériales et maîtriser au moins une langue étrangère. La maîtrise de l’anglais constitue un véritable atout dans ce métier.

Devenir responsable marketing : les formations adaptées

Le responsable marketing est généralement titulaire d’un master en marketing dispensé par des écoles de commerce ou des établissements spécialisés en publicité et communication. Au sein de certaines écoles, les étudiants souhaitant occuper ce poste découvrent les bases fondamentales nécessaires à travers, par exemple, le Mastère Direction marketing et commerciale. Afin de répondre aux besoins du marché de l’emploi, les cours sont prodigués généralement par des spécialistes du sport. Analyse stratégique, management, déploiement de la politique commerciale ou encore stratégie marketing sont autant de thèmes abordés durant ce cursus.

Mr Sheep, Mister Sheep, Mushroom, Cabinet de recrutement, chasseurs de têtes, chasseur de tête, communication, marketing, digital, innovation, technologie, Vivatech, agence, annonceur, Start up, agences, annonceurs, web, design, création, direction artistique, directeur artistique, expérience

Les conditions de travail

Le responsable marketing évolue entre autres au sein d’une organisation sportive, d’une fédération, d’un club sportif ou encore d’un équipementier sportif. Ce professionnel peut aussi travailler pour une agence de conseil en marketing. En moyenne, un responsable marketing débutant perçoit un salaire de 3 000 € brut par mois. S’il choisit de se spécialiser dans le marketing digital, le responsable marketing peut aussi devenir Responsable / Directeur(trice) du digital, pu encore Digital Marketing Manager.

Source : ESG Sport 

CONSULTANT EN CYBERSECURITE ET DIGITAL TRUST

CONSULTANT EN CYBERSECURITE ET DIGITAL TRUST 2396 1350 mrsheep

Le métier en bref

Le consultant en cybersécurité et en digital trust est avant tout un consultant. Il est au service de clients, essentiellement des grands comptes, pour les aider à définir leur stratégie de cybersécurité et à la mettre en œuvre, ainsi qu’à augmenter la confiance accordée par leurs utilisateurs de produits digitaux via des stratégies visant à améliorer la crédibilité, la transparence, la sécurité et l’intégrité de ces outils.

Les missions

Concrètement, le consultant en cybersécurité et en digital trust accompagne les entreprises sur différentes problématiques :

  • Dans un contexte de numérisation généralisée, il aide à évaluer les risques et les menaces propres à l’activité de l’entreprise. Il réalise des audits pour identifier les besoins et participe à la définition puis à la mise en œuvre des stratégies de prévention les mieux adaptées pour détecter toute tentative d’intrusion. Son rôle est d’anticiper ce qui peut se passer pour éviter les attaques. Il met en place des tests de vulnérabilité pour s’assurer de l’efficacité des solutions mises en place. En cas d’attaque, il aide l’entreprise à réagir, éventuellement à riposter et participe activement à la gestion de crise.

Exemples de projets : identification des points critiques de l’infrastructure informatique, définition des règles de sécurité, choix d’une solution de détection d’intrusion, sensibilisation et formation des personnels, etc.

  • La transformation numérique engendre des volumes de données de plus en plus importants quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise (banque, industrie, commerce, énergie, etc). Ces données stratégiques pour l’entreprise font partie intégrante de son patrimoine. La mission du consultant en cybersécurité et en digital trust est d’évaluer le risque lié à ces données et d’apporter le juste niveau de cybersécurité pour les protéger.

Exemples de projets : mise en œuvre d’une solution de gestion des identités et de contrôle des accès (IAM) aux serveurs de l’entreprise, mise en place d’un plan de reprise d’activité, récupération des données et des applications après incident, etc.

  • Le consultant contribue à la conformité numérique de l’entreprise, condition nécessaire pour susciter et conserver la confiance des clients. Il participe à la mise en œuvre des règlementations en vigueur, notamment celles relatives au respect de la vie privée et à la confidentialité des données.

Exemples de projets : conformité RGPD, audit de conformité, référentiels de sécurité, suivi des licences logicielles, etc.

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

Les outils et langages à maîtriser

Vous maîtrisez bien l’anglais, tant à l’écrit qu’à l’oral, ainsi que le pack Office.

Les qualités essentielles à avoir

Attiré par les métiers du conseil, vous avez le goût du challenge. Vous possédez les qualités du consultant, et des qualités rédactionnelles et relationnelles. Vous alliez rigueur et passion, autonomie et esprit d’équipe.

La veille

Vous êtes au courant de l’actualité en cybersécurité et en conformité numérique. Vous suivez les comptes Twitter et LinkedIn de personnes et d’entreprises du secteur ainsi que les blogs et la presse spécialisés (le Blog du Hacker, Cyberini, Sécurité & Défense magazine, MagSecurs, etc).

Les formations

Niveau bac+5, vous démarrez ou vous avez déjà une expérience en tant que consultant auprès de clients grands comptes et la cybersécurité vous attire. Le métier de consultant en cybersécurité et en digital trust existe depuis peu, c’est pourquoi les entreprises vous aideront souvent à construire votre carrière en vous proposant des formations certifiantes adaptées à votre parcours.

Qui recrute ?

Vous travaillez essentiellement pour des ESN et des cabinets de conseil.

La rémunération

La fourchette de salaire (brut annuel) pour un débutant : 37 – 40 k€
La fourchette de salaire (brut annuel) pour un confirmé : 45 – 70 k€

Source : Welcometothejungle

DATA SCIENTIST

DATA SCIENTIST 5760 3840 mrsheep
10 ans d’expérience – 80K€

Je possède un Master en Intelligence Economique et Analyse Etude des Risques

L’étude du cerveau, très riche et complexe, me séduisait; j’ai grandi ainsi avec les sciences et j’ai toujours été un peu geek.

La donnée m’a toujours attiré, parce qu’elle m’apprend et me surprend. C’est elle qui nous permet de vérifier nos intuitions.

Ma mission consiste à exploiter les données et leurs potentialités. Pour cela, je mets en place de nouvelles techniques d’analyse statistique et géométrique qui permettent de mieux décrire le cerveau, son fonctionnement, sa structure et sa variabilité.

Ma connaissance du marketing d’influence, de la gestion projets digitaux, et de l’approche data-driven me permettent aujourd’hui de proposer à nos clients, une vision 360 et pragmatique de l’usage du digital pour engager et entreprendre une campagne « launch to product ».

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

#datascientist

#data

#influencemarketing

#strategiedigitale

#marketingdigital

#DataViz

#datadriven

#gestiondeprojetdigital

#veilleconcurrentielle

#veillestrategique

#ereputation

#gestiondesrisquesenerepuation

#lobbyingdigital

#approchedigitaldisruptive

GLOBAL AFFILIATION MANAGER

GLOBAL AFFILIATION MANAGER 4688 2860 mrsheep
8 ans d’expérience – 60K€

Je possède un Bachelor obtenu à l’Université américaine de Paris.

Franco-Américaine, j’enchaîne les expériences à l’étranger, notamment au sein de structures e-commerce.

J’interviens souvent sur l’ensemble du projet : pilotage marketing/communication stratégique et opérationnel sur une variété de secteurs d’activité. Définition et déploiement des stratégies d’acquisition, de rétention et de notoriété – budgets,méthodes et moyens d’acquisition sélectifs.

Depuis deux ans, je suis Responsable Marketing Digital en agence.

Mes secteurs de prédilection : e-commerce, luxe, B2B, grande conso, start-ups, médias.

Très grande créativité, capacité de réflexion poussée

Fort goût pour l’analytics et les KPIs

Mon côté masqué
Je suis trilingue : anglais, français et italien 

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

#crm

#marketingonline

#socialmediamarketing

#brandawareness

#businessanalysis

#businessplanning

#facebookmarketing

#transformationdigitale

#affiliation

#acquisition

#dataanalysis

#emailmarketing

DIRECTEUR MEDIA

DIRECTEUR MEDIA 4288 3216 mrsheep
12 ans d’expérience – 75K€

Je suis diplômée d’une Ecole Supérieure de Commerce et j’ai oeuvré ensuite dans de belles agences digitales (Sapient Razorfish, Supergazol,…)

Je possède une vision globale des stratégies digitales et Social Media, avec un prisme Media display fort.

Commercial dans l’âme, je sais développer et faire grandir une structure ainsi que mon équipe.

J’interviens souvent sur l’ensemble du projet : réflexion, idéation, identification des artistes, conseil et création.

Mes secteurs de prédilection : la culture, les tendances, les marques plus « institutionnelles » (banque/assurance; distribution sélective;…)

Très grande réactivité, capacité de réflexion poussée

Anglais et Espagnol courants

Mon côté masqué
Passionné de trail, je me suis inscrit à plusieurs courses à l’étranger afin de découvrir de nouveaux parcours et paysages

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

#responsablemedia

#directeurmedia

#mediadisplay

#directeurdigital

#cstrategiemedia

#mediaplanneur

#mobile

#transformationdigitale

CREATIVE STRATEGIST

CREATIVE STRATEGIST 1050 700 mrsheep
7 ans d’expérience – 45K€

Je suis diplômée d’un Master en Philo en Angleterre et j’ai géré, pendant deux ans, une galerie d’art à Londres.

De retour en France, j’ai développé mon activité en Freelance forte de mes expériences et passions : 2D, 3D, vidéo, art curation.

J’interviens souvent sur l’ensemble du projet : réflexion, idéation, identification des artistes, conseil et création.

Depuis un an, je gère la programmation artistique et digitale d’un nouveau musée, sorte de laboratoire d’expériences créatives.

Mes secteurs de prédilection : le lifestyle, l’art, la culture, les nouvelles tendances

Très grande créativité, capacité de réflexion poussée

Possède un énorme réseau artistique

Anglais bilingue

Mon côté masqué
Je donne des cours plusieurs fois par an au sein d’écoles d’art à Shanghai et Paris (UX design, histoire de l’art, architecture)

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

 

 

#alchimistedudigital

#directriceartistique

#artiste

#directricedecreation

#creativestrategist

#maker

#teacher

#transformationdigitale

CONSULTANT E-COMMERCE

CONSULTANT E-COMMERCE 2304 1536 mrsheep
5 ans d’expérience – 50 K€ fixe + 10 K€ variable

Après avoir fait une prépa Grandes Ecoles, j’ai intégré une école de commerce et effectué une semestre à l’étranger pour apprendre le code.

De retour en France, j’ai rejoint une beau cabinet conseil sur des problématiques Data, CRM et e-commerce.

J’interviens sur l’ensemble du projet : analyse des datas, réflexion, proposition d’amélioration des sites de mes clients,…

J’encadre une équipe de 2 chefs de projets

Mes secteurs de prédilection : le luxe, la beauté, la grande distribution 

Très grande capacité de réflexion stratégique, non dépourvue d’une connaissance poussée de la technique (salesforce, code, design UI, interfaces clients,…)

Anglais bilingue

Mon côté masqué
Je suis passionnée de graphisme, sous toutes ses formes !

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

#alchimistedudigital

#ecommerce

#data

#crm

#webanalytics

#ergonomie

#conseil

#strategiedigitale

#code

#salesforce

BUSINESS HACKER

BUSINESS HACKER 764 432 mrsheep
10 ans d’experience – 80 K€

Expérience de plus de 10 ans dans des environnements digitaux, j’évolue actuellement en tant que Directrice Conseil au sein d’une agence de Business Hacking.

Mes expertises majeures : stratégie digitale, innovation, nouvelles technologies, marketing digital, développement commercial, CRM, datacatching, parcours e-commerce, direction stratégique de projets,…
Je maîtrise parfaitement le design thinking que je pratique auprès des clients (évangelisation) et au sein de l’agence (transversalité des pôles lobbing, influence, social media, communication,…)

Dotée d’un excellent sens commercial et intra-preneurial, j’ai su développer les différentes agences que j’ai intégré.

Mes secteurs d’intervention : banque/assurance, transports, industrie, sociétés de services, institutions,…

Management d’équipes de 10 à 20 personnes

Forte culture digitale transverse

Anglais professionnel

Mon côté masqué
Passionnée de cinéma et de musique (soul music)
MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;
#designdeservices
#growthhacking
#developpementcommercial
#smartdata
#crm
#socialmedia
#influence
#designthinking
#branding
#communicationdigitale

SOCIAL MEDIA STRATEGIST

SOCIAL MEDIA STRATEGIST 5184 3456 mrsheep
7 ans d’expérience – 50 K€

J’ai évolué ai sein des 3 majeures agences digitales (We Are Social, Buzzman,…)

J’interviens stratégiquement tant en réponse aux appels d’offres qu’en suivi des clients existants en apportant mes compétences liées à la technique et à l’influence.

Doté d’un esprit créatif, je m’épanouis dans l’écriture, la conception, le « ping-pong » avec les DA ainsi que dans les présentations clients.

Commercial, je rapporte plus de 600 K€ de MB à l’agence.

Mes secteurs de prédilection : le luxe, le sport et la grande distribution

Encadrement de 3 planneurs créatifs

Forte culture digitale et regard 360°

Anglais courant

Mon côté masqué
Co-fondateur et rédacteur d’un site lifestyle et nouvelles tendances
Photographe

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

#socialmediastrategist

#socialmedia

#transformationdigitale

#socialmediacreatif

#newbusiness

#reponseauxappelsdoffres

#influence

 

 

DIRECTRICE COMMERCIALE

DIRECTRICE COMMERCIALE 1050 700 mrsheep
10 ans d’expérience – 70 K€

Je possède des expériences exclusivement au sein de belles agences publicitaires du marché.

Je fais beaucoup de production TV à mes débuts ce qui me donne une forte assise liée à ce média avant de me spécialiser également en digital et Social Media.

Je poursuis alors ma montée en puissance sur le métier et m’expertise notamment énormément en hors média (street marketing, tournées…) et aussi en Social Media.

Je suis lead stratégique global sur les comptes avec une forte dimension business, garante de la qualité globale des rendus et attributions des tâches auprès des équipes.

Très bonne appétence à l’event en général :  événements auprès d’influenceurs /opérations spéciales multiples corrélées à de l’activation Social Media.

Gestion en autonomie de mon périmètre financier : négociation commerciale, garantie de la MB, achats et recherche de prestataires, facturation.
Mon côté masqué
Je parle couramment l’espagnol

MrSheep; Mr Sheep; Mushroom; cabinet de recrutement; chasseurs de têtes; chasseur de tête; digital; communication; publicité; marketing; annonceurs; agences; Start up; innovation;

#developpementdemarques

#communicationmarketing

#strategiedemarque

#communication360

#retail

#mediadigital

#socialmedia

#businessoriented

#encadrementdequipes

    Ce site utilise des cookies.